Témoignage : Une soeur de Nedroma

Présentation générale :

Où as-tu fais la hijra ? Depuis combien de temps ?

J’ai fait la hijra en Algérie. Ça fait depuis 8 ans dont 6 ans à Mostaganem.

Es-tu originaire de ce pays ?

Oui.

Si c’est le cas, comment sont accueillis ceux qui reviennent dans leur pays ?

Cela leur fait bizarre de nous voir revenir « les immigrés » . Mais dès que tu leur expliques, beaucoup d’entre eux te donnent raison al hamdu liLlâh.

Pourrais-tu nous présenter la ville où tu habites ?

Je suis sur Nedroma. C’est une petite ville près de Tlemcen, où al hamdu liLlâh contrairement aux grandes villes, les valeurs « traditionnelles » sont toujours présentes.  

Comment sont les gens au quotidien ?

Au quotidien, ils sont très posés, très « zen »,  il ne faut pas être pressé.

Est-ce que leur culture est proche de celle des Français ?

Malheureusement, comme dans tout l’Algérie, c’est le modèle qu’ils suivent. Mais c’est tout de même une petite ville où tout le monde se connaît donc ça permet d’éviter certaines choses.

Rejoindre le pays :

Combien coûte un billet d’avion ?

En été, cela peut aller jusqu’à 700 € et j’ai entendu que cette année hors saison, une sœur que je connais n’a payé que 45 € pour un aller simple vers la France juste avant l’aid el fitr.

A quel aéroport est-il conseillé d’arriver ?

Pour avoir des billets les moins chers, choisir Oran. Sinon le plus proche, c’est l’aéroport de Tlemcen.

Risque-t-on de se voir interdire l’accès au pays ?

C’est très rare, à moins d’être fiché par les autorités selon moi. Mais cela n’arrive pas, en tout cas pas à ma connaissance waLlâhu A’lam.

Est-il judicieux de prévoir une réservation d’hôtel afin de se reposer du voyage et de prendre des dispositions pour se rendre dans la ville et de faire toutes les démarches nécessaires ?

Peut-être afin de se reposer, mais moi je ne l’ai jamais fait. 

Y a-t-il des risques lors de ce voyage ?

Non, al hamdu liLlâh.

Installation :

Quel(s) avantage(s) présente(nt) l’achat d’un terrain et/ou logement ?

Parmi les avantages, il y a le fait qu’à la fin du bail (d’une durée d’un an, généralement) le propriétaire ne puisse pas te dire qu’il souhaite vendre ou mettre quelqu’un d’autre dans l’appartement.

Y a-t-il des démarches administratives à engager en cas de location ? En cas d’achat ? Si oui, lesquels ?

Pour la location, on peut passer ou non chez le notaire pour signer le bail.

Pour l’achat, il vaut mieux passer chez le notaire de sorte à être tranquille et pour avoir le livret foncier, mais on peut tout aussi bien acheter un bien qui n’est pas encore notarié, et donc à ce moment-là, passer chez l’imam avec deux témoins ou alors chez l’écrivain public.

Est-il facile de trouver un endroit où se loger ? Comment s’y prend-on (petites annonces, venir sur place pour chercher, etc.) ? 

Oui. Al hamdu liLlâh, ce n’est pas difficile. Il vaut mieux être sur place, car ce qui me plait ne te plaira pas automatiquement et ensuite faire jouer le « téléphone arabe », il marche très bien in shâ’a Llâh! 

Quel est l’état en général des maisons ou appartements disponibles là-bas ?

Ce n’est pas l’état qu’on peut retrouver en France, mais en général, c’est raisonnable.

Que ça soit pour un achat ou une location, est-il conseiller de faire les démarches administratives depuis la France ?

Il vaut mieux venir voir directement sur place.

En ce qui concerne la location, quels est-le loyer moyen pour un F2, F3 et F4 non meublé ?

Les prix peuvent varier entre 13 000 et 20 000 dinars environ pour ma ville.

En ce qui concerne la location, quel est-le loyer moyen d’un logement meublé ?

Allahu A’lam, je n’en connais pas, mais c’est très rare ici.

Quel budget en moyenne faut-il pour meubler un logement ?

En achetant du pas cher, prévoir entre 2 000 et 3 000 €.

Y a-t-il des choses qui t’ont surpris dans leurs coutumes envers le voisinage ?

Par exemple, le vendredi midi, il est rare que je fasse à manger, les voisins nous envoient des assiettes de couscous mâ shâ’a Llâh.

Quel type de quartier est le mieux pour un mouhâjiroun ? Quel type de quartier déconseilles-tu ?

Je déconseille les quartiers trop populaires.

Coût de la vie – Budget :

Quels sont leurs coûts du gaz et de l’électricité ?

Il suffit d’aller chez SONELGAZ, et ils ouvrent ton compte pour le gaz. Par contre, le gaz n’est pas partout beaucoup moins cher qu’en France.

Où est-il conseillé d’acheter tout ce qui est vestimentaire ?

Dans les grandes villes, cela coûte beaucoup moins cher en général.

Quelles sont les bonnes habitudes à prendre sur place pour faire des économies ?

Il faut vivre comme les Algériens. Ne pas stocker à part des légumes au congélateur, manger beaucoup de « cocottes ».

L’eau du robinet est-elle potable ? Faut-il prévoir des filtres ou autres choses pour pouvoir la consommer ?

Elle est potable pour ceux qui y sont habitués. Sinon, ils vendent des filtres que tu installes au niveau de ton arrivée d’eau ou au niveau du robinet. 

Y-a-t-il des coupures d’eau ? Si oui, à quelles fréquences ?

Moi, par exemple, j’ai de l’eau un jour sur deux. Mais avec une citerne ou une bâche d’eau, c’est tout à fait gérable. Tu auras de l’eau tout le temps wal hamdu liLlâh.

Où est-il conseillé d’acheter tout ce qui est alimentaire ?

Dans les supérettes.

Pouvez-vous nous citer les prix de certains produits de base min fadlikoum ?

  • pain : 10 da la baguette, 20 da les pains ronds et 50 da les grands pains ronds
  • bouteille d’eau : 25 à 30 da
  • prix de certains légumes : pomme de terre en ce moment à 20 da
  • œufs : 300 da le plateau de 30 œufs 
  • riz : 40 da les 500g
  • pâtes : 35 da les 500g
  • prix de la viande : entre 300 et 400 da (variable) et 1 300 da pour la viande rouge.

Télécommunications :

Comment avoir accès au téléphone une fois là-bas (fixe et mobiles) ? Est-ce simple ?

Pour le fixe, il faut aller à ALGERIE TELECOM, avec une preuve de propriété ou de location, puis il t’ouvre la ligne si elle n’est pas déjà installée. Si elle était déjà installée, c’est le jour même qu’elle fonctionne, sinon il faut attendre l’installation, mais c’est plus rapide dans les petites villes, car il y a moins de travail.

Pour les portables, il suffit d’aller dans un des nombreux magasins qui en vendent avec une carte d’identité et voilà !

Une personne de France pourra-t-elle avoir accès à une ligne fixe ? Quels sont les différents opérateurs ?

Oui, pour le fixe, il n’y a qu’ALGERIE TELECOM. Pour les portables, ce sont des cartes prépayées.

Quels semble être l’opérateur offrant le meilleur rapport qualité/prix pour le téléphone là-bas ?

Les immigrés en général préfèrent NEJMA, beaucoup d’offres avec des numéros gratuits etc. 

Quels problèmes peut-on rencontrer avec la ligne ? Sont-ils fréquents ?

Non c’est correct, ça n’arrive pas souvent.

Quelles sont les offres internet présentes là-bas ?

ALGERIE TELECOM, pour 2 200 da /mois. 

Est-il simple d’installer internet chez soi (pour des ressortissants français) ? Quelles sont les démarches à entreprendre ?

Oui ce sont les mêmes démarches que pour le téléphone.

Quels problèmes peut-on rencontrer avec la connexion ? Sont-ils fréquents ?

La connexion est très faible, difficile pour quelqu’un qui a déjà la 3G ou 4G.

Mobilité dans la ville et dans le pays :

Quelles sont les solutions existantes pour se déplacer ? Pourrait-on avoir leurs tarifs moyens en fonction du trajet ?

Il y a le taxi ou le bus, des petits camions intercommunaux.

Quelles sont les démarches à effectuer pour ramener une voiture de France ? Est-ce qu’il y aura des frais ?

En tant qu’algérien, tu peux ramener une voiture neuve avec le CCR ou alors d’après ce qu’on m’a dit, à partir de janvier 2014 une voiture de – 3 ans.

Sinon, si tu viens avec une voiture plus ancienne tu dois la ressortir du territoire tous les 3 mois à moins d’avoir une prolongation de 3 fois 1 mois mais pour ça il faut des justificatifs.

Est-il préférable de se déplacer avec une voiture ? Est-il dangereux de se déplacer avec une voiture ?

Oui, c’est mieux pour la tranquillité. Non ce n’est pas dangereux  même s’il est vrai que certains ont une mauvaise conduite.

Est-il plus intéressant d’acheter une voiture sur place ?

Si les moyens sont là, avec le change, les voitures neuves sont moins chères ici mais par contre les voitures d’occasion sont chères.

A la recherche de la subsistance :

Quels sont les secteurs qui sont en plein essor ?

L’immobilier et la restauration.

Quels sont les commerces qui peuvent fonctionner ?

Les restaurants, magasins de décoration, vêtement d’enfant. L’Algérie est en plein essor donc toute innovation (mondaine) est la bienvenue.

A la recherche de la science : subsistance du coeur

1) Instruction pour enfants

Quelles sont les structures mises en place pour accueillir les enfants ?

Il y a des crèches mais pas du minhaj là où je suis.

Que doit-on savoir sur les établissements publics (niveau, accueil des enfants, discipline…) ?

Pour l’arabe, je trouve que mes enfants ont beaucoup appris mâ shâ’a Llâh, un peu laxiste au niveau des enfants c’est à dire s’il n y a pas cours, ils laissent partir les enfants sans prévenir.

Pour la discipline ils frappent les enfants avec bâton ou tuyau sur la main.

Gros inconvénient : le nationalisme. Tous les matins il y a la levée du drapeau et il y a du « chirk » dans leur hymne. Il faut demander conseil aux savants avant d’y inscrire ses enfants, selon la situation de la personne, de l’école et de la ville.

Une personne de France, peut-elle y inscrire ses enfants ?

Oui.

Quel enseignement y ait il proposé (arabe, français, coran..) ?

L’arabe est enseigné dès le préscolaire, puis le français dès la troisième année. Pour le coran, l’enseignement est faible ainsi que pour l’éducation islamique.

Mais ce n’est pas plus mal car il y a pas mal d’ambigüités, dont certaines touchant la croyance. 

Existe-t-il des établissements privés sur le minhaj ?

Non pas ici, mais sur Alger oui.

B) Instruction pour adultes

Est-ce que le minhaj est présent dans la ville ? Y a-t-il des mosquées sur la salafiya ? Si oui, combien ?

Il y a un peu moins d’une dizaine de familles de mohajiroun qui se sont installées ici. Il n’y a pas de mosquée salafiya ici, mais à un quart d’heure à Ghazaouet oui, ainsi qu’à une demi-heure il y a Maghnia où la da’wa est plus présente.

Quel est le minhaj «prédominant» dans la ville ?

Se sont plutôt des soufis dans l’ouest. 

Y’a-t-il des structures mises en place pour l’apprentissage de l’arabe ?

Pour les débutantes, l’état propose des cours gratuits tous les jours où les enfants n’ont pas école.

Quelle est la manière dont cela est organisée ?

  • Où se déroulent les cours ?  Dans les écoles.
  • Y’a-t-il une rentrée scolaire ? Oui en septembre.
  • Jours et horaires de cours ? Les cours ont lieux les mardis, vendredis, samedis après midi.
  • Niveau requis pour y participer ? Aucun
  • Est-ce que ces cours sont payants ? Si oui, à combien en moyenne cela s’élève ? Non, ils sont gratuits.

Est-il plus intéressant d’acheter les fournitures sur place pour étudier (cahiers livres, feuilles, stylos…) ?

Oui c’est beaucoup moins cher.

En cas de problèmes :

Quelles structures de santés publiques existe-t-il là-bas (hôpitaux, cliniques, dispensaire) ?

Il y a un hôpital et une polyclinique (sorte de dispensaire).

Quel est l’état des établissements de santés publiques ?

A Nedroma, l’hôpital est très bien, propre al hamdu liLlâh.

Quels est le coût moyen dans les établissements publics ? Et dans le privé ?

Les soins sont gratuits dans le public, mais dans le privé cela dépend. 

Concernant l’accès aux médicaments, est-ce qu’il y a des pharmacies sur place ? Que peut-on y trouver et à quels prix ?

Oui, on peut tout trouver sauf en cas de pénurie.

Est-ce que le service dans l’établissement de santé implique de la mixité ?

Non, il respecte cela al hamdu liLlâh, sauf en cas d’urgence bien sûr.

Pour ce qui est de l’accouchement, est-il conseillé de le faire dans une structure publique ?

Pas à ce que j’ai entendu, mais bon nombre de femmes y accouchent et ne sont pas mortes pour autant.

Pour ce qui est des vaccinations, est ce qu’il y a des vaccins obligatoire pour les enfants ? Sont-ils payant ?

Oui, ils sont gratuits.

 « Fitan » :

Le pays est-il stable ou en proie à des troubles ?

Le pays est stable al hamdu liLlâh et qu’Allah le préserve de tout mal. 

Est-ce qu’il existe des risques au niveau de la sécurité (lors de l’installation, lors des déplacements, etc.) ?

Non al hamdu liLlâh

– – – – – – – – – – – – – – – – –

Source : hijra.albounyane (Témoignage réalisé vers sep/oct 2013 à Nedroma [Algérie])

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s