Témoignage : Voici comment se déroule l’Aid al Adha en Algérie

Pour la plupart des algériens, l’aïd se passe ainsi : Le matin direction la mosquée pour y prier salât al ‘aid, en se parant de son plus beau qamis. Puis une fois le sermon terminé retour à la maison pour égorger le mouton si c’est un mouton qui a été choisi, ou la ferme pour ceux qui ont préféré s’associer pour un boeuf.

Ce jour les enfants également sont parés de leurs plus beaux vêtements achetés en général spécialement pour cette occasion, et profitent des confiseries qui se multiplient en ce jour, et sont heureux de l’argent ou des cadeaux qui leur sont donnés.

Une fois le sacrifice effectué, les femmes s’occupent de tout ce qui est bouzelouf (tête du mouton) et l’intérieur (les abats, douara, etc).
Puis déjeuner en mangeant pour la plupart du foie, le coeur, etc.

Pendant ce temps la bête est laissée à sécher afin que la viande soit meilleure et plus facile à découper.

Puis l’après-midi, en général après une petite sieste qui suit salât ad dohr, les gens visitent la famille proche en commençant par les plus âgés (parents, grands-parents etc).

Le soir les algériens mangent la tête du mouton ou la douara avec des préparations qui diffèrent selon les régions.

Puis les premiers emmènent le mouton à découper chez le boucher ou le découpent à la maison. Sinon le lendemain matin (2è jour de l’aïd), dès les premières heures, la plupart emmènent le mouton ou le découpent à la maison (c’est donc un concert de découpe qui est entendu dans la ville).

Puis après un repas, la suite des visites familiales se poursuit d’autant plus que ce 2è jour est également férié en Algérie.

Certains sortent également en famille notamment pour emmener les enfants jouer au parc d’attraction ou ailleurs.

Et le soir c’est souvent barbecue pour la plupart des algériens.

Et le lendemain retour au travail pour ceux qui travaillent et à l’école pour les enfants.
Voilà une petite description pour donner une image de l’aïd en Algérie pour ceux qui n’ont pas l’occasion de le passer en terre d’islam.

Qu’Allah vous facilite à tous où que vous soyez, et tentez de ne pas laisser nos frères et soeurs célibataires, mariés, divorcés, reconvertis ou non, passer ces fêtes seuls.

{ Source : www.hijradirectiondjazair.com } * Aucune modification n’est tolérée et les articles doivent être partagés avec la source.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s