Témoignage : Les anecdotes d’un frère sur la Hijra en Algérie

La soif de la science comme me disait sheikh Tchalabi au début des cours en 2006 ( الله اكبر 10ans). Lorsqu’il était au Kowait et nous donnait de son temps des nuits entières. Je lui disais : « Ya Sheikhana il est tard, allez-vous reposer  » Il me repondait : « Non laisse les, ils ont soif de science »

Na’am soif de science mais la France déshydrate à force d’y rester …..

Combien mes frères marocains ou tunisiens que j’ai pu rencontrer. Qui connaissent la valeur de la science en Algérie et de son bienfait me disait : « Djayzairi ? » Sheikh Ferkous حفظه الله el mashaykh el djazair kathir ! « 

Na’am ils ont connaissance de ce grand kheir qu’il y a ici. Qu’Allah Ta’ala vous préserve frères salafis du Maroc, de Tunisie. Alors que nous on demande :  » y a du nutella ? Des grandes surfaces ?… » Sauf celui à qui Allah Ta’ala a fait miséricorde. Car combien de frères de France sont partis sans bruit étudier et aucun tweet ou écrit… qu’Allah ta’ala vous préserve mes frères toulab ‘ilm اللهم بارك. Combien veulent la maison la voiture et le boulot pour faire hijrah الله اكبر. Dans ce cas c’est plus une hijrah mais un déplacement professionnel voir à l’ANPE si y a pas une offre الله يهدينا

Le pire c’est qu’on a pas tout ça en France maison perso, voiture, boulot … Respect aux parents d’un frère parti de France en Algérie pour y vivre qui ont laissé une maison de 250 000€ na’am et nous pour un appartement en location qui nous appartient même pas on a des wassawis أستغفر الله

2005 je me rappelle de ce frère de Marseille qui a pris sa femme ses enfants en r21 Nevada et vendait des choses à côté de la mosquée où il y avait Sheikh Azzedine حفظه الله à Draria (Alger). Ce frère a pris ce qu’il a pu dans sa voiture a quitté la France et avait aucun logement et comptait dormir avec sa famille dans la voiture الله اكبر. Et Allah ta’ala le jour même lui a donné une solution. Une personne est venue le voir et lui a donné les clefs d’une villa à garder الله اكبر . El ikhlas ya ikhwa el ikhlas liLeh

Alger la blanche comme tous ces frères salafis habillés de blanc. Vraiment magnifiques les sorties de joumou’a de chaque Masjid tenu par nos Mashaykh Algérois Sheikh Azzedine, Sheikh AbdelKhâliq Madi, Sheikh Lazhar, Sheikh Boucenna, Sheikh Toufiq ‘Amrouni  حفظهم الله et plein d’autres. Alger la blanche qui respire la salafya même le simple algérois connait la salafya سبحان الله . Quel bienfait d’ Allah ta’ala d’avoir mi ces gens de science là.

En 2004 je me souviens avoir été avec un cousin de Blida à Tigzirt. Il y avait une route surveillée par la police et gendarmerie car après 20h très dangereuse. Je n’avais pas de papier algérien sur moi à part mon permis français. Lors du contrôle le policier m’a vu sans papier sauf permis français et alors vint un haut gradé de gendarmerie qui m’a rendu mon permis et me dit :  » Comment c’est en France ?  » Je dis : « très difficile ils ont interdit le hijab » Il cracha part terre en disant tfou França  et rajoutant « Tu sais ce que dis Sheikh Othaimin ? رحمه الله » Rentre chez toi faire la hijrah c’est comme un djihad fissabiliLeh ! »الله اكبر

Et cette autre policier à Soumm’a (Blida) qui me raconte comment il reconnait les takfiri avec leur chachya noir et tournent la tête pour répondre à notre salam en chuchotant n’importe quoi.

Alger la blanche et tout ces Mashaykh dont el ‘alama Sheikh Ferkous حفظه الله Reconnu des grand Mashaykh comme un kibar. Et toi frère soeur immigré ayant le passeport algérien tu hésites encore c’est bien triste . C’est quand on a plus la chose qu’on reconnait sa valeur. Déjà pour la reconnaitre il faudrait la connaitre car ceux qui la connaissent ne résistent pas الحمدلله Alger la blanche et tous ses dourrous à en faire perdre la tête comme disait Sheikh Abdourazaq al Badr حفظه الله bientôt les gens viendront chercher la science en Algérie اللهم بارك

Et cette anecdote raconté par Sheikh Zidane au sujet de Sheikh Rajihi حفظه الله qui demandait aux élèves assis devant lui. « Toi tu es d’où? » -« Djazaiiri » « Et toi ? -« Djazaiiri » « Et puis toi? » -« Djazaiiri » « Et toi la bas? » -« Djazaiiri »

Source : La source n’a pas été trouvé, que le frère ou la page qui la partagé à l’origine se manifeste si il/elle souhaite que nous corrigeons la source.

Publicités