Archives pour la catégorie Actu et infos

Grande mosquée d’Alger/ Tebboune nomme un nouveau directeur à la tête du projet

Les évènements se précipitent sur le chantier de la grande mosquée d’Alger. La semaine dernière, le ministre de l’Habitat, Youcef Cheurfa, avait appelé l’entreprise chinoise en charge de la réalisation à respecter ses engagements. Hier, c’était au tour du directeur de l’ANRGMA, Mohamed Guechi, d’être remplacé pour rattraper le retard dans la réalisation du projet quelques heures après la visite d’inspection effectuée samedi par Abdelmadjid Tebboune .

Mosquée-dAlger-1068x747

Badreddine Defous a été nommé, dimanche, Directeur de l’Agence nationale de réalisation et de gestion de la Grande mosquée d’Alger (ANRGMA), a indiqué un communiqué du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville. Cette nomination fait suite au retard accusé dans les travaux de réalisation de la Grande mosquée d’Alger, l’objectif étant d’en accélérer la cadence pour livrer une partie (minaret, esplanade et salle de prière) dans les délais fixés, soit fin 2017, et ce, en application du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, précise le communiqué repris par l’APS.

Cadre supérieur du secteur et ingénieur en chef en travaux publics et construction, Badreddine Defous  a occupé plusieurs postes, dont celui de Directeur de l’urbanisme, de la construction et de l’habitat dans la wilaya de Batna, directeur de l’habitat dans la wilaya de Constantine, directeur de l’habitat et des équipements publics dans la wilaya d’Alger et directeur des équipements publics dans la wilaya d’Alger.

Defous qui remplace Mohamed Guechi qui a été démis de ses fonctions, a contribué à plusieurs projets d’envergure nationale, notamment la mosquée de l’Emir Abdelkader dans la wilaya de Constantine, le lancement du projet de réalisation de la ville nouvelle Ali Mendjeli dans la wilaya de Constantine et la réalisation de la faculté des sciences politiques et de l’information de l’Université Alger 3, la faculté de droit de l’Université Alger 1 et la faculté de médecine de l’Université Alger 1.

Tebboune mécontent

La nomination de M. Defous intervient au lendemain de la visite d’inspection du projet de réalisation de la Grande mosquée d’Alger, effectuée samedi par le premier ministre Abdelmadjid Tebboune lors de laquelle il avait donné des instructions fermes pour l’accélération de la cadence de réalisation du projet de la Grande mosquée d’Alger pour son ouverture aux fidèles en décembre prochain.

Insatisfait de la cadence des travaux, Tebboune avait insisté sur l’impératif de « respecter les délais impartis de concert avec la présidence de la République, à savoir décembre 2017, ce qui exige un travail en 3×8 pour rattraper le retard enregistré ».

Un projet lancé en 2012

Lancé début 2012, le projet de réalisation de la Grande mosquée d’Alger,  qui est à sa sixième année de travaux, a été confié à l’entreprise publique chinoise CSCEC. En sus de la salle de  prière d’une capacité d’accueil de 120 000 fidèles, la Mosquée compte une  cour extérieure, une bibliothèque, un centre culturel, une maison du Coran  ainsi que des jardins, un parking, des blocs administratifs, des postes de  protection civile et de sûreté.

Outre des commerces et des établissements de restauration, la Grand Mosquée comptera également un musée d’arts et d’histoire islamiques ainsi qu’un centre d’études sur l’histoire de l’Algérie. Un centre culturel composé d’une grande bibliothèque, de salles de cinéma  et de conférence pouvant accueillir 1.500 participants est également prévu dans la partie sud de l’édifice.

Source : http://www.algerie-focus.com

Publicités

Deux abris pour terroristes détruits au Nord de Sétif

Deux abris pour terroristes contenant des outils de détonation ont été détruits vendredi au Nord de Sétif par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), alors qu’un élément de soutien aux groupes terroristes a été arrêté à Boumerdès, indique ce samedi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué sans preciser le lieu exacte.

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 03 mars 2017 au nord de la wilaya de Sétif (5e RM), deux abris pour terroristes contenant des outils de détonation, des médicaments, des effets de couchage et d’autres objets, tandis qu’un autre détachement a arrêté, en coordination avec les services de la Sûreté Nationale, un élément de soutien aux groupes terroristes à Boumerdès (1e RM) », indique la même source.

Source : Setif.info

Deux soldats et un civil égorgés dans un faux barrage à Ain Defla

Deux militaires et un civil ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi dans un faux barrage dressé par des terroristes sur la RN 14, entre Bir Ould Khelifa et Tariq Ibn Zyad dans la wilaya de Ain Defla, a-t-on appris de sources locales.

Les victimes ont été égorgées avant d’être brûlées par les terroristes. Selon des informations concordantes, les deux militaires ont sollicité les services d’un chauffeur de taxi clandestin pour effectuer leur déplacement. Ils étaient habillés en civil. Aussitôt l’alerte donnée, les forces de sécurité se sont déployé aux alentours des lieux où s’est produit le drame, sans parvenir toutefois, à retrouver les assassins dont on ignore le nombre.

Source : http://www.tsa-algerie.com

Coups de feu à Constantine : la version de la police

police-1-714x400

Des coups de feu ont été entendus ce mercredi matin dans le quartier de Ziadia à Constantine où s’est déroulée une arrestation musclée d’un homme qui a tenté d’agresser les policiers. Dans un communiqué, la sûreté de la wilaya de Constantine explique ce qu’il s’est passé.

« Aujourd’hui, vers 10h30, à la sortie du tunnel situé au carrefour Daksi Abdeslam, lors d’une opération de contrôle administrative et sécuritaire d’un véhicule, le conducteur a refusé de fournir les documents et de se soumettre au contrôle. Il tentait d’agresser les agents de la police et a ensuite pris la fuite. Le concerné a été arrêté par les éléments de la police judiciaire au niveau d’un carrefour dans le quartier de Ziadia. Il a opposé une farouche résistance », précise la sûreté de la wilaya de Constantine, qui ne fait pas état de coups de feu. « Après son arrestation, il a été conduit à la 12e sûreté urbaine et l’arme blanche qui était en sa possession a été saisie », ajoute la même source qui précise qu’il s’agit « bien d’un refus d’obtempérer » de la part d’un conducteur de véhicule.

Selon nos informations, le véhicule de l’automobiliste qui a tenté de fuir, a été utilisé par les terroristes qui ont assassiné un policier à Constantine le 27 octobre dernier.

Source : http://www.tsa-algerie.com

Daech revendique l’assassinat d’un policier à Constantine

amaq1

Le groupe terroriste Daech a revendiqué, dans un communiqué diffusé samedi 29 octobre via son agence Amaq, l’assassinat d’un policier à Constantine vendredi en début de soirée. « Des combattants de l’État islamique ont assassiné hier (vendredi) un policier par balles et ont récupéré son arme à Constantine », précise le communique d’Amaq, publié samedi 29 octobre.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le chef de la branche algérienne de Daech Laouira alias Abou Hammam était parmi les trois terroristes qui ont tué le policier dans un restaurant situé dans le quartier Ziadia dans le centre-ville de Constantine. Il a été identifié par des témoins oculaires. Laouira a été signalé, il y a quelques jours, dans la nouvelle ville Ali Mendjili à Constantine. Les services de sécurité ont pu identifier le deuxième terroriste ayant participé à cette attaque, la première du genre, depuis plusieurs années.

Source : tsa-algerie.com

Le numéro 1 de Daesh en Algérie tué il y a quelques temps

La mort du numéro 1 de Daesh en Algérie, Saddek Habbach, dit Abou Doudjana, a été annoncée par les médias algériens. Il a été abattu dans la matinée de ce jeudi 13 octobre, par l’armée nationale populaire à Oued Zhour dans l’est du pays.

Le ministère de la Défense a confirmé la mort d’Abou Doudjana, l’émir de Jund Al-Khalifa et Aberrahmane à Skikda, dans l’est de l’Algérie, grâce à une opération menée par l’armée algérienne. 

«Suite à une embuscade tendue près de la commune de Oued Zehour, wilaya de Skikda, un détachement de l’Armée nationale populaire a éliminé, ce matin du 13 octobre 2016, les deux dangereux terroristes : «Hebbach» dénommé «Abou Doujana» et «Benaldjia» dit «Abderrahmane», précise le ministère de la Défense nationale.

Source : https://francais.rt.com

L’Algérie met en échec par la grâce d’Allah le recrutement psychologique de Daesh envers le peuple algérien

Why ISIL Detests Being Called “Daesh”?
Why ISIL Detests Being Called “Daesh”

Daech a échoué en Algérie. Cette entité terroriste n’a pas réussi à recruter dans notre pays. Elle n’a pas réussi à manipuler nos jeunes pour les enrôler dans ces guerres malsaines et criminelles. C’est du moins ce que constate  Irin (acronyme de l’anglais: Integrated regional information networks) dans une analyse publiée jeudi. 

D’après ce réseau mondial d’informations, spécialisé dans la couverture des crises humanitaires, “le groupe terroriste autoproclamé “Etat islamique” (Daech/EI) est en train de recruter des membres dans le monde entier”.  “Un seul pays musulman (l’Algérie) se démarque”, affirme cette analyse laquelle relève “qu’en dépit de sa proximité des régions touchées par l’extrémisme et ayant connu un passé mouvementé de militantisme, l’Algérie compte moins de recrues comparés à plusieurs autres pays, y compris ses voisins la Tunisie et le Maroc”.

S’appuyant sur des chiffres publiés début septembre par The Soufan Group, une entreprise américaine, basée à New York qui fournit des services en matière de sécurité et de renseignement aux gouvernements, Irin indique  que la Tunisie compte entre 6.000 et 7.000 terroristes recrutés  par des groupes extrémistes essentiellement par Daech. Selon les mêmes estimations établies jusqu’à décembre 2015, le Maroc compte entre 1.200 et 1.500 recrues. En Algérie leur nombre est largement inférieur, se situant autour de 200 recrues. Un chiffre dérisoire qui illustre parfaitement la  résistance algérienne contre la propagande djihadiste de Daech.

Source : http://www.algerie-focus.com